Nous connaître

En France, le cancer touche chaque année plus de 385 000 personnes, et en tue environ 150 000, soit un homme sur trois et une femme sur quatre. En outre il concerne les adultes de plus en plus jeunes et des enfants. Si grâce aux progrès de la médecine, on guérit aujourd’hui un peu plus d’un malade sur deux, le cancer demeure la première cause de mortalité avant 65 ans. Nous sommes tous concernés par ce fléau. Car la maladie n’arrive pas qu’aux autres.

Organisme de recherche habilité à recevoir des dons et legs, l’Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC) a été crée en 1984. Celle–ci unit dans un même combat des malades, des cancérologues et des représentants de la société civile.

Ses recherches sur les médicaments anticancéreux ont déjà permis de très nombreux progrès dans le traitement des cancers. L’ARTAC est internationalement connue et reconnue pour ses travaux dans le domaine. En outre, ses recherches actuelles visent à identifier les causes réelles, c’est à dire environnementales à l’origine de la maladie.  Ces recherches constituent un véritable espoir pour éradiquer le fléau.

L’ARTAC s’est en effet résolument engagée non seulement dans la prévention et la précaution pour contribuer à diminuer le nombre de nouveaux cas de cancers, en luttant contre toutes les formes de pollution environnementale et sociétale (prévention et précaution primaires), mais aussi dans la mise au point de nouveaux traitements anticancéreux pour augmenter les chances de guérison. Grâce à une collaboration avec l’industrie pharmaceutique, on doit à l’ARTAC, la mise à disposition des malades de plusieurs médicaments anti-cancéreux dont la Docétaxel, la Vinorelbine, et la Gemcitabine, etc. aujourd’hui utilisés couramment par le corps médical, ainsi que certains médicaments pour améliorer le confort des malades dont une morphine retard et des antiémétiques.

Aujourd’hui les équipes de l’ARTAC viennent de mettre au point un nouveau test de dépistage et travaillent sans relâche sur une nouvelle voie thérapeutique.

LES TRAVAUX EN COURS POURRAIENT CONSTITUER UNE VERITABLE REVOLUTION MEDICALE DANS LA PRISE EN CHARGE DES MALADES.

Missions

Nouveaux traitements, prévention, information du public.

Spécificités

Sur le plan scientifique, l’ARTAC se distingue par trois caractéristiques :

  • Un rassemblement de chercheurs de notoriété internationale

  • Des collaborations internationales

  • Des recherches directement au service des malades

Transparence

L’ARTAC a plus de trente ans d’existence. C’est une association totalement transparente au plan financier, les dons allant directement aux équipes de chercheurs qui en sont le moteur, les dépenses de communication demeurant dérisoires (5% du budget).

Tout adhérant ou donateur quelque soit le montant de son don reçoit tous les trois mois le bulletin officiel de l’association qui fait état des avancées des recherches effectuées par l’ARTAC et des résultats obtenus.

POUR SOUTENIR l’ARTAC PAR UN DON, UN LEGS OU UNE ADHESION CLIQUEZ ICI.
Faire un don à l’ARTAC, c’est être certain qu’il sera utilisé efficacement pour des recherches performantes sur le cancer ;
c’est donner l’espoir de vivre à tous ceux qui se sentent condamnés ou menacés par la maladie.

Professeur-Dominique-Belpomme-Artac

C’est le message du Pr. Dominique Belpomme, cancérologue réputé au plan international, pionnier de la recherche sur le cancer en France, et président – fondateur de l’ARTAC.

« Tant qu’il y aura dans votre pays ou ailleurs, des enfants, des femmes et des hommes mourant de cancers, dans la souffrance, le désespoir et l’isolement, ni vous ni moi n’aurons la lâcheté de nous taire, ni la faiblesse de ne pas agir »

Pr. Dominique Belpomme

Comment soutenir l’ARTAC ?